Falsifier des fiches de paie pour échapper à la prison

Tricheur avec ses enfants, tricheur avec l’Etat.

EstRepublicain.fr le 5 mars 2012

La prison, Alain devait normalement en sortir le mois prochain. Sa détention, pour abandon de famille et défaut de pension alimentaire depuis 2007, bénéficiait d’un aménagement qui lui permettait de travailler à l’extérieur. Par le biais du port d’un bracelet électronique. Seulement, c’était sans compter sur des soucis rencontrés sur son lieu de travail, dans le canton de Champagney. « Il était en délicatesse avec un salarié. Pour ne pas en venir aux mains, il a démissionné fin septembre 2011 avec l’espoir de créer son entreprise », explique son conseil, M e Jeanroy.

En attendant, sans boulot le mois suivant, le quadra n’avait plus le moyen légal de justifier de son bracelet électronique. Il va alors tenter de frauder l’administration pénitentiaire en falsifiant l’une de ses fiches de paie passées pour la dater d’octobre 2011. « C’est un bon travailleur mais aussi quelqu’un d’extrêmement négligeant », dépeint son avocate, « il était un peu désespéré ». La combine a tenu jusqu’au 18 novembre. Surtout, elle engendre une réaction ferme du tribunal à l’encontre d’Alain Moine : 4 mois de prison ferme.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s